Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bo - Jo - Tambo

Bo - Jo - Tambo

Bo ou baton long (180 cm)

Un bō ou kon, est un très long bâton, en bois ou en bambou, parfois recouvert de métal. Les bō sont très variés, il y en a des lourds et des légers, des rigides et de très flexibles, de simples pièces de bois et des objets d'art finement décorés.

Plusieurs arts martiaux permettent la maîtrise du bō, notamment le bō-jutsu et le Bozendo.
Le principe de base de cet art, est d'accroître la force délivrée lors d'un coup par une des extrémités du bâton, grâce au bras de levier, d'autant plus important que le bâton est long.


Le bō-jutsu est un art martial japonais qui enseigne le maniement du bâton long (bō) par opposition au jō-jutsu qui est, quant à lui, la technique du bâton court. Le bō-jutsu est étudié séparément ou bien en complément des disciplines à mains nues Karaté ou Aïkido, ou comme partie intégrante d'un système d'armes kobudo ou kendo.

L'entraînement est basé sur l'apprentissage des Kata, séquences de combats codifiées contre un ou plusieurs adversaires, d'abord seul, puis avec des partenaires.Les moines guerriers du xvie siècle en firent leur discipline de prédilection.

Bo - Jo - Tambo

Jo ou baton moyen (120 cm)

Le jō est une arme traditionnelle japonaise en bois d'une longueur de 1,28 mètre et d'un diamètre de 2,6 centimètres environ. Il est utilisé lors de la pratique de l'aïkido (aiki-jō), du jōdō et du jo-jutsu.

Le bâton de jō, de taille moyenne, se différencie du bō (bâton long), du tanbō (bâton court) et du hanbō (« demi bâton »).

Le jō est l'objet du jōjutsu ou jōdō, art du maniement du jō face à un adversaire armé d'un sabre (représenté par un bokken). Il est également employé dans le cadre de l'aiki-jō, élément de l'aïkido, soit dans le cadre du désarment à mains nues d'un attaquant armé d'un jō, soit dans le cadre de katas d'harmonisation à deux pratiquants maniant chacun un jō.

Le jō est réputé avoir été conçu par l'escrimeur Muso Gonnosuke qui, après une défaite face à Miyamoto Musashi, cherchait une arme suffisamment longue pour avoir un avantage d'allonge significatif sur le sabre, mais suffisamment court pour rester plus maniable que la lance (yari) ou le bō.

Bo - Jo - Tambo

Tambo ou baton court (60 cm)

Le tanbō est un bâton d'une longueur de 45 à 60 centimètres. La façon de le manier constitue un art martial à part entière, appelé tanbō-jutsu. Cette arme peut être utilisée pour frapper, effectuer une clé, étrangler, bloquer ou projeter. Il peut être utilisé lors de la pratique de certains arts martiaux, par exemple en aïkido, jujutsu et hapkido. Cette arme peut être maniée seule ou par paire (un tanbō dans chaque main).

Le tanbō pouvait également servir comme arme de diversion ; en effet, il pouvait être lancé afin de provoquer un réflexe permettant une attaque enchaînée au sabre.

On peut le rapprocher du bâton court utilisé en Arnis (Eskrima). Comme celui-ci, il est parfois utilisé pour remplacer une arme, telle qu'un sabre court, tout en évitant les dangers d'une arme réelle.